Forum RPG croisière - L'Eden des Mers vous accueille pour un Tour du Monde incroyable et pleins de rebondissements. De nombreuses escales vous attendent !
 

Partagez | 

 La curiosité est un vilain défaut [Libre]


Mes Secrets
Relations à Bord:
Contenu de ma Valise:
Oliéna D. Maksymova
๑۩۞۩๑ «♥» Москва «♥» ๑۩۞۩๑

avatar
Age : 29
Messages : 136
Date d'Embarquement : 31/08/2012
Célébrité & Crédit : Susan Coffey, (c) Piichou
Euros (€) : 2450
N° de Cabine : 4V

Emploi/loisirs : Chanteuse d'origine russe, je viens conquérir le marché mondial en passant par l'Eden des Mers.

Citation : « Здравствуй, Дуду Через две минуты из этой комнаты будет откачан воздух И ты умрёшь Чтобы выжить - ты должен решить головоломку »




๑۩۞۩๑ «♥» Москва «♥» ๑۩۞۩๑

MessageSujet: La curiosité est un vilain défaut [Libre]   Lun 1 Oct - 19:45

La croisière avait début depuis environ une semaine maintenant. Je commençais à connaître quelques personnes avec qui je passais un peu de temps, surtout lors de mes soirées, et le bateau n'était plus vraiment un endroit inconnu pour moi. Pourtant, il y avait encore plusieurs endroits qui m'étaient complètement étrangers. Ces endroits étaient surtout situés au niveau des soutes et des cales du paquebot. Je savais très bien que je n'avais pas de permission pour m'y rendre mais ma curiosité était bien trop grande pour y renoncer, et puis je dois dire que comparer à la vie que je menais habituellement à Moscou, rien ne pouvait ne me faire peur.

J'avais donc pris cette grande décision de transgresser les règles mises en place par l'équipage, tant pis, il fallait que je sache ce qui se cachait dans ces endroits inconnus aux passagers, et puis si je me faisais prendre je trouverais bien une excuse sympa à leur donner. Le premier endroit que je voulu connaître fut les cales du bateau. Je m'y rendis après plusieurs détours ne sachant pas où les cales se trouvaient. Une fois dans les cales, je pus admirer les magnifiques bus prévus pour les escales, mais à part ça il n'y avait pas vraiment de choses intéressantes par là bas. Plutôt déçue par ce premier endroit je pris rapidement la direction du pont supérieur. Petit soucis, mon sens de l'orientation était pour le moins très mauvais. Au lieu d'arriver sur le pont supérieur, je me retrouvai dans un endroit très bruyant, et qui était un véritable labyrinthe, avec pleins de machines autour de moi. Je ne mis pas longtemps à comprendre où j'étais arrivée, c'était la salle des machines. J'allais devoir retrouver mon chemin dans cet immense endroit qui m'était complètement inconnu, ça n'allait pas être de la tarte.

Je m'avançais en essayant de repérer par où je passais histoire de ne pas tourner bêtement en rond. Et malheureusement ce ne fut pas une réussite. Soudain je vis quelqu'un prêt d'une machine. Il semblait être très occupé mais je n'avais pas le choix, il fallait que je demande mon chemin, en espérant ne pas me faire passer un savon ...

- « Pardonnez moi de vous déranger monsieur, mais pourriez vous m'aider s'il vous plait? »


en refonte
Revenir en haut Aller en bas

Mes Secrets
Relations à Bord:
Contenu de ma Valise:
Rowan T. Winstons
«Quand la vie apporte des questions, Google donne les réponses.»

avatar
Age : 29
Messages : 217
Date d'Embarquement : 29/07/2012
Célébrité & Crédit : Romain Duris
Euros (€) : 3391
N° de Cabine : 3E


Localisation : Bureau des ingénieurs

Emploi/loisirs : Ingénieur de l'EDN

Citation : Quand tu as une question, google à une réponse!

Tarzan


«Quand la vie apporte des questions, Google donne les réponses.»

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [Libre]   Mar 2 Oct - 9:56

Bon et bien il n’y avait pas de doute on nous repérait assez facilement lorsque nous étions sur notre temps de travail. La tenue de marin n’est-pas des moins voyante je puis vous l’assurez et travaillez en blanc dans la salle des machines c’est un véritable fléau je puis vous le garantir. Fort heureusement quand je devais y descendre, je n’avais pas besoin de porter de veste, vu la chaleur ambiante c’était on ne peut plus meilleure nouvelle.

Comme tous les jours j’étais donc descendu en salle des machines procéder à l’examen de ces dames mécaniques et de leur bon fonctionnement. Je m’attardais en particulier autour de l’une d’elle. Il me semblait remarquer quelque chose d’étrange, quelque chose de particulièrement anormal mais mon instinct me trompait-il ? Les résultats classiques était corrects alors pourquoi ce mauvais pressentiment ? Comment pouvais-je supposer que quelque chose n’allait pas quand tout semblait aller pour le mieux ? Pur déformation professionnelle, je m’apprêtais à recommencer les tests quand une voix féminine m’interpella, diable qu’est-ce qu’elle pouvait bien faire ici. Je me relevais donc, rangeait mes papiers confidentiels avec précaution dans ma mallette sans qu’elle puisse en voir quoi que ce soit et me retournait enfin vers elle. Je me promis également de revenir un peu plus tard faire des tests avant de parler de mes doutes au grand chef. Evan n’en aurait rien à faire de mon instinct c’est garanti !

Diable on rencontrait toujours de jolies filles sur ce navire à chaque nouvelle journée qui passait. Tout reproche que j’aurai normalement du adresser à cette charmante créature s’envola alors aussitôt. Je lui fis aussitôt un grand sourire.

-« Bonjour Mademoiselle, j’imagine que vous savez qu’il vous est interdit de vous promener dans le coin … si la consigne a été donné c’est en partie parce qu’il est impossible pour un néophyte de se retrouver dans ce labyrinthe ! »

Je laissais volontairement un blanc, histoire de lui montrer que moi au moins je n’étais pas là en toute illégalité ! Il fallait les faire réfléchir de temps a autres ces femmes c’était un fait prouvé et reprouvé années après année!

-« Vous avez de la chance d’être tombé sur moi, je ne vous sermonnerai pas des heures durant… ! »

Nouveau petit sourire adressé à la jeune femme.

-« Je vous demanderai juste de patienter deux minutes… »

Sur quoi je partais chercher les derniers papiers qui venait de sortir de l’imprimante avant de les ranger avec les précédents toujours de manière à ce qu’elle ne puisse rien voir ! Mais une chose était sure on ne m'avait jamais appris à laisser une charmante demoiselle en détresse s'en sortit seule!


Revenir en haut Aller en bas

Mes Secrets
Relations à Bord:
Contenu de ma Valise:
Oliéna D. Maksymova
๑۩۞۩๑ «♥» Москва «♥» ๑۩۞۩๑

avatar
Age : 29
Messages : 136
Date d'Embarquement : 31/08/2012
Célébrité & Crédit : Susan Coffey, (c) Piichou
Euros (€) : 2450
N° de Cabine : 4V

Emploi/loisirs : Chanteuse d'origine russe, je viens conquérir le marché mondial en passant par l'Eden des Mers.

Citation : « Здравствуй, Дуду Через две минуты из этой комнаты будет откачан воздух И ты умрёшь Чтобы выжить - ты должен решить головоломку »




๑۩۞۩๑ «♥» Москва «♥» ๑۩۞۩๑

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [Libre]   Dim 7 Oct - 10:08

Mon sens de l'orientation était si pitoyable que j'avais réussi à me retrouver dans la salle des machines du bateau. Je ne sais pas si vous arrivez à imaginer la grandeur de cette salle vu l'immensité du bateau ! C'était absolument incroyable de voir des machines aussi gigantesques, finalement j'avais peut être bien fait de me perdre moi. Et puis j'avais trouvé quelqu'un pour m'aider ... et j'eus la sacrée surprise de découvrir que cet homme avait un accent qui m'était bien plus que familier. Ce ne pouvait pas être possible, non vraiment, je ne pouvais pas être certaine de qui il était, je connaissais cette tête de tête que je ne supportais pas, et qui ne me supportait pas plus d'ailleurs. Non ce ne pouvait pas être lui.

- « Спасибо ! C'est vrai que ça n'a pas vraiment l'air d'être facile de sortir de cet endroit ... mais dites moi, vous ne seriez pas russe ou d'origine de l'est de l'Europe? »

J'avais continué de parler en anglais n'étant absolument pas sure qu'il sois la personne que je croyais, je préférais ne pas tenter le diable. De plus, si c'était quelqu'un qui ne devait pas vraiment être un ami, je ne devais pas montrer que j'avais très vite grillée la couverture de ce type. Tout à coup, je ne me sentis plus vraiment en sécurité mais je ne devais pas montrer ce que je ressentais, alors lorsqu'il commença à lancer la conversation j'essayais d'afficher un sourire plus ou moins forcé. Il me demanda si je m'étais perdue ... comment avait il deviné? *C'est ironique bien sûr* en même temps pour me retrouvée ici en tant que passagère j'avais quasiment que cette solution là.

- « Vous avez devinez, je me suis perdue, je me baladais tranquillement sur le bateau quand je me suis retrouvée un peu malgré moi dans cette fâcheuse position ... je suppose que vous travaillez ici monsieur? »

Je jouais la personne qui ne le connaissais pas, et lui visiblement le faisait également. Je ne comprenais pas pourquoi Sacha se détournait à ce point de qui j'étais, et bizarrement je sentais que ça me faisait très mal au fond de moi. Je me forçais à garder le sourire lorsque celui ci me sermonna, il avait un de ces culot je dois dire ! Remarquez ça n'avait rien de surprenant. Finalement je me lançais et lui parlait en russe.

- « Что ты делаешь здесь? Почему ты говоришь по англисктй? »

J'attendais avec impatience la réaction de Sacha, allait il se trahir en me répondant ou jouerait il les ignorant jusqu'au bout? Je me demandais bien à quoi il jouait encore cet imbécile, décidément il n'avait jamais fini de me faire subir ce qu'il voulait. Il était même prêt à m'ignorer complètement tellement il ne pouvait pas me supporter ... je ne pensais tout de même pas qu'il me détestait à ce point vous savez ...


en refonte
Revenir en haut Aller en bas

Mes Secrets
Relations à Bord:
Contenu de ma Valise:
Rowan T. Winstons
«Quand la vie apporte des questions, Google donne les réponses.»

avatar
Age : 29
Messages : 217
Date d'Embarquement : 29/07/2012
Célébrité & Crédit : Romain Duris
Euros (€) : 3391
N° de Cabine : 3E


Localisation : Bureau des ingénieurs

Emploi/loisirs : Ingénieur de l'EDN

Citation : Quand tu as une question, google à une réponse!

Tarzan


«Quand la vie apporte des questions, Google donne les réponses.»

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [Libre]   Dim 7 Oct - 17:48


Je n’aurai échangé ma place à bord de l'Eden des mers pour rien au monde je puis vous le garantir ! J’étais comme un coq en pâte ici. J’avais d’abord planché avec les collègues sur les papiers quelques années plus tôt, puis j’avais été sur le chantier à me faire taper sur les doigts quand quelque chose paraissait bien trop fantaisiste pour être réalisable mais finalement la fantaisie à du bon, elle donne même de la côté à ce paquebot aujourd’hui ! Et là c’était un véritable plaisir de déambuler parmi les machines qui rendaient ce voyage autour du monde possible. C’était du genre fusionnel entre nous ! Une relation que la plupart des gens ne peuvent pas comprendre ! Ma relation avec ces machines étaient si intense que j’en pressentais les problèmes à venir alors que l’intégralité de mes résultats du jour étaient positif. Tout allait parfaitement bien alors pourquoi ce doute, cette incertitude qui me pousserait à venir recommencer tout mon travail juste un peu plus tard ? J’avais l’impression de céder à la paranoïa. Je ne pouvais décemment pas me présenter ainsi devant le capitaine.

Je laissais mes pensées moroses m’envahir quand une voix féminine me héla, encore une aventurière qui s’était égaré en franchissant les interdits… ! Je n’aimais pas ces gens, les français en particulier étaient doués pour toujours contourner les règlements. Eh s’il y a des règles ce n’est pas pour rien, je ne me gênais donc pas pour les rappeler rapidement à cette demoiselle. Toutefois c’était un joli bout de femme et je m’en serais voulu de la contrarier alors j’allais l’aider à quitter ces lieux oubliant quelques instants cette angoisse que me provoquait les machines aux alentours. Allait-je devenir fou à force de passer du temps seul ici moi ? En vitesse je rassemblais mes documents, prenant la précaution qu’elle ne puisse rien en voir… un brin paranoïaque aujourd’hui je vous l’ai dit.

Je pris ces paroles comme une véritable menace. Les pays de l’est, qui au monde ignorait leur fâcheuse tendance au trafic de données industrielles. La pression de ma main autour du dossier s’intensifia. Je sentais au fond de moi qu’il était temps que je m’éloigne un peu d’ici. Je devenais de plus en plus sujet à l’insociabilité à chaque minute qui passait. Je me décidais toutefois à jouer l’ignorant et à répondre sans détour avec tout l’étonnement que sa question avait suscité en moi.

-« Pays de l’est ?! Ah non  mademoiselle je suis 100% anglais pur souche…  désolé de vous décevoir … à votre accent j’imagine que vous venez des pays de l’est… et vu votre premier choix je dirais donc russe ! »

Elle s’était perdue en se baladant. Bien fait il faudrait envisager d’enseigner aux femmes à lire les panneaux d’interdiction.

-« Compliqué oui c’est sûr…  c’est aussi pour ça qu’il est interdit au public d’y venir… ! Et oui je suis ingénieur et technicien de ce paquebot.  Je ne suis pas en fraude dans ces locaux moi…»

Je risquais un sourire histoire de récupérer le bagout naturel du rowan que l’on connaissait tous. Bon je me fis remettre illico en place enfin je suppose je n’avais rien compris à ce qu’elle venait de me répliquer. C’était quoi comme langue ça ? Du russe je suppose. J’avais ouvert de grands yeux et bloquant mon mal être répondait d’un anglais le plus calme possible.

-« Excusez moi, je n’ai pas compris ce que vous venez de dire… si vous voulez bien me suivre je vais vous reconduire vers la sortie ! »




Dernière édition par Rowan T. Winstons le Dim 24 Aoû - 16:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Mes Secrets
Relations à Bord:
Contenu de ma Valise:
Oliéna D. Maksymova
๑۩۞۩๑ «♥» Москва «♥» ๑۩۞۩๑

avatar
Age : 29
Messages : 136
Date d'Embarquement : 31/08/2012
Célébrité & Crédit : Susan Coffey, (c) Piichou
Euros (€) : 2450
N° de Cabine : 4V

Emploi/loisirs : Chanteuse d'origine russe, je viens conquérir le marché mondial en passant par l'Eden des Mers.

Citation : « Здравствуй, Дуду Через две минуты из этой комнаты будет откачан воздух И ты умрёшь Чтобы выжить - ты должен решить головоломку »




๑۩۞۩๑ «♥» Москва «♥» ๑۩۞۩๑

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [Libre]   Dim 21 Oct - 17:49

Je détestais cet endroit. Comment un aussi beau paquebot pouvait il cacher ce genre de chose? On était très loin du luxe d'en haut, très loin des piscines, des restaurants et des nightclubs chics ... de plus c'était incroyable de voir que peu de personnes travaillaient dans le coin finalement. Celui que je venais de croiser et rencontrer n'était pas forcément le plus aimable et il ressemblait à s'y méprendre à Sacha un moscovite que je côtoyais. D'ailleurs j'avais essayé de savoir si c'était lui, je venais de demander au jeune homme si i était d'origine des pays de l'est. Il me répondit négativement bien sûr. C'était un américain pur souche. Je ne dis rien pour le moment. Quand je lui dis finalement que j'étais perdue en me baladant, là le jeune homme fut beaucoup moins sympathique. Sacha allait trop loin là.

- « Parce que vous croyez que ça me plait d'être ici peut être? Je ne parle pas extrêmement bien l'anglais et la lecture des panneaux d'indication n'est pas vraiment simple quand on est pas américaine vous savez ! J'imagine déjà ce que vous devez vous dire encore une gosse de riches qui veut partir à l'aventure ... et bien vous vous trompez ! »

Punaise mais c'était pas possible de voir ça ! Sacha se moquait de plus en plus de moi c'était pas possible autrement. C'est d'ailleurs à cause de cela que je lui parlais en russe, pour voir sa réaction et voir jusqu'où il serait prêt à aller. Mais là je fus très surprise, le jeune homme semblait réellement ne pas comprendre un seul moi de ce que je venais de dire. Je le regardais un peu plus instamment dans les yeux et je finis par me rendre compte de mon erreur. Ce n'était pas Sacha, il n'avait pas le regard de ce dernier et son côté américain jaillissant de son visage.

- « Je suis confuse monsieur, je vous ai pris pour un autre, quelqu'un qui vient de mon pays, je croyais que vous faisiez une blague ... »

Je me sentais très mal ! J'avais été limite odieuse avec un homme qui n'avait rien demandé et qui finalement ne cherchait qu'à m'aider. Ah Sacha je te maudis !!! Même quand tu n'es pas là tu es toujours là pour me foutre en rogne ou pour me mettre dans des situations pas possibles ! Comment avais je pu croire que ce jeune technicien était Sacha? Je n'en sais rien ...


en refonte
Revenir en haut Aller en bas

Mes Secrets
Relations à Bord:
Contenu de ma Valise:
Rowan T. Winstons
«Quand la vie apporte des questions, Google donne les réponses.»

avatar
Age : 29
Messages : 217
Date d'Embarquement : 29/07/2012
Célébrité & Crédit : Romain Duris
Euros (€) : 3391
N° de Cabine : 3E


Localisation : Bureau des ingénieurs

Emploi/loisirs : Ingénieur de l'EDN

Citation : Quand tu as une question, google à une réponse!

Tarzan


«Quand la vie apporte des questions, Google donne les réponses.»

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [Libre]   Dim 28 Avr - 13:58

Il n’y a pas le moindre intérêt à porter à un technicien tout comme à n’importe quel membre de l’équipage. Ils sont juste bons à assurer notre confort quotidien. Voilà donc ce que pense de nous bon nombre de passagers de premières classes. Visiblement celle-ci n’échappait pas à la règle et personnellement j’avais une grande rancœur et un manque de confiance envers la population russe. Alors bon quitte à arborer des comportements remplit de préjugés, finalement on se valait peut être sur ce coup là. La jolie rouquine s’énervait toute seule comme une grande preuve qu’elle était effectivement une petite fille gâtée comme elle le niait cela montrait qu’elle ne ‘l’assumait pas pff pourquoi faut-il toujours que ce soit ce genre de fille qui se perde à bord !je rembarrais toute attitude de défense aussi loin que possible comme tous les sarcasmes qui me venaient à l’esprit.

-« Il est certain que les américains ont des attitudes particulières et leur anglais n’est pas le nôtre ! Vous perdriez beaucoup moins vos repères dans mon pays natal demoiselle. Mais je me permets de vous faire remarquez que vous ne cessez tel un véritable chien de garde de vouloir me sauter à la gorge… Si vous préférez je peux tout aussi bien vous laissez ici et vous attendrez le prochain marin qui viendra travaillez par là pour vous sortir de ce pétrin. Espérer que ce ne soit pas un des plus mauvais… »

Elle finit toutefois par s’excuser et comme je ne savais pas rester fâché longtemps avec une jolie jeune femme, l’incident avec la rouquine était déjà oublié.

-« Je ne pense pas avoir croisé de sosie à bord mais il est vrai que je n’ai probablement pas encore croisé tout le monde ! »

Ça pourrait être assez marrant en réalité. Bon incident oublié ou pas mon instinct me disait de rester sur mes gardes, cette fille était probablement plus dangereuse qu’elle n’en a l’air.


Revenir en haut Aller en bas

Mes Secrets
Relations à Bord:
Contenu de ma Valise:
Oliéna D. Maksymova
๑۩۞۩๑ «♥» Москва «♥» ๑۩۞۩๑

avatar
Age : 29
Messages : 136
Date d'Embarquement : 31/08/2012
Célébrité & Crédit : Susan Coffey, (c) Piichou
Euros (€) : 2450
N° de Cabine : 4V

Emploi/loisirs : Chanteuse d'origine russe, je viens conquérir le marché mondial en passant par l'Eden des Mers.

Citation : « Здравствуй, Дуду Через две минуты из этой комнаты будет откачан воздух И ты умрёшь Чтобы выжить - ты должен решить головоломку »




๑۩۞۩๑ «♥» Москва «♥» ๑۩۞۩๑

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [Libre]   Lun 28 Oct - 23:10


Cet endroit était impropre pour le personnel je trouvais. Comment une organisation aussi riche avait-elle pu créer un paquebot aussi luxueux et gigantesque mais cachant par endroit de pareils cauchemars? Je me le demandais bien. De toute manière je n'avais pas à faire d'être ici et j'espérais pouvoir en sortir le plus vite possible, d'autant plus que cet homme anglophone ressemblait trait pour trait à Sacha.

- « Encore une fois désolée pour mon attitude. Je ne sais pas si vous avez un sosie à bord en fait mais si c'est le cas croyez-moi, vaut mieux pour vous ne pas le croiser ou que l'on ne vous prenne pas pour lui, ce type est insupportable dans tous les sens du terme. C'est un gougeât imbécile et mal-autru avec ça. »

Comment avais-je fait pour le confondre? Plus je l'observais et plus je me rendais compte qu'il n'était pas celui que je croyais. Il avait l'air beaucoup plus sympathique et beaucoup plus travailleur aussi. Pour m'excuser de mon attitude je lui proposais de prendre un café, c'était la moindre des choses quand même.

- « Pour m'excusez, accepteriez vous de prendre un café avec moi? En tout bien tout honneur c'est pour m'excuser de mon abjecte attitude. Croyez moi je ne suis pas comme ça en temps ordinaire. Vous avez seulement un jumeau diabolique dans mon pays. »



en refonte
Revenir en haut Aller en bas

Mes Secrets
Relations à Bord:
Contenu de ma Valise:
Rowan T. Winstons
«Quand la vie apporte des questions, Google donne les réponses.»

avatar
Age : 29
Messages : 217
Date d'Embarquement : 29/07/2012
Célébrité & Crédit : Romain Duris
Euros (€) : 3391
N° de Cabine : 3E


Localisation : Bureau des ingénieurs

Emploi/loisirs : Ingénieur de l'EDN

Citation : Quand tu as une question, google à une réponse!

Tarzan


«Quand la vie apporte des questions, Google donne les réponses.»

MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [Libre]   Dim 24 Aoû - 16:30


Je trouvais qu’on avait pas mal de russe dans les parages quand même. J’avais fait la connaissance de Stan quelques jours plus tôt et aujourd’hui je croisais cette jeune russe qui avait tout l’air d’être folle à lier. Bon je ne pouvais m’empêcher d’écouter mes vieux pressentiments du jour et oui forcément leur nationalité n’entrait pas trop en bon points pour eux. Tentant de dissimuler le stress, je n’aurai pour rien au monde desserrer la pression que je maintenais autour de mes papiers confidentiels prêts à débattre avec plusieurs collègues. J’étais ingénieur et il faut avouer que de temps en temps des discussions avec le bas de l’échelle technique ne nous faisaient pas de mal pour se remettre sur les rails. Peut être que l’un d’entre eux me trouverait un argument choc pour me faire dire définitivement non aucun soucis visible, nous pouvons continuer tranquillement la croisière. Je mettais toutefois de côté mes pensées professionnelles pour me concentrer sur la jeune femme qui me faisait face.

Je pouvais lire la haine qu’elle portait au personnage qu’elle avait pu reconnaitre dans mes traits et puis il ne fait pas très clair ici, comment lui en vouloir, elle me semblait presque terrorisée. Je lui adressais un franc sourire, balayant d’un geste la rancœur accumulée en quelques minutes. Ses propos ne me firent que confirmer que ce personnage semblait particulièrement odieux. Il risquait de m’attirer de drôles d’histoire à bord ce phénomène là. Il faudrait que je creuse la situation en temps voulu.

-« Oublions tout cela, j’ai cru un instant être un démon à vos yeux ! Je me charge de lui s’il se charge de me créer des ennuis à bord soyez en certaine !»

C’était plutôt sympa elle me proposait un café pour se faire pardonner. Comment refuser de passer du temps en si charmante compagnie.

-« Et bien ce sera avec grand plaisir! Je ne connais pas ce jumeau diabolique mais en ce qui me concerne vous pouvez m’appeler Rowan.»

Un long chemin nous attendait pour quitter la salle des machines vu que je la voyais mal quand même emprunter les escaliers de services. Je réfléchissais au chemin que j’allais lui faire parcourir.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La curiosité est un vilain défaut [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 La curiosité est un vilain défaut [Libre]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum